PRINCIPAUX THÈMES DE RECHERCHES:

MAIN RESEARCH THEMES:

UNE VIE ANONYME ET SOUS-JACENTE

Né au Havre, c’est en Martinique que Miguel Marajo a vécu la plus grande partie de son enfance et qu’il a commencé sa vie d’artiste avant de venir vivre à Paris. Fréquentant le milieu intellectuel caribéen et sa diversité, il compose avec toutes les cultures qui l’habitent. Son oeuvre est de l’ordre du paradoxe. C’est pourquoi ses créations sont toujours en mouvement ; elles mettent en jeu les flottements et les frictions, l’idée d’une articulation mobile, d’un jeu sensuel avec la couleur et les formes qui traduisent, qu’envers et contre ce qui pourrait limiter nos identités, il y a la présence d’une vie anonyme et sous-jacente en chacun de nous, d’une vie qui bouge dans les profondeurs et qui se manifeste de manière éruptive. Miguel Marajo vit et travaille en France.

AN ANONYMMOUS AND UNDERLYING LIFE

Born in France (Le Havre), it is in Martinique that Miguel Marajo lived most of his childhood and that he began his life as an artist before coming to live in Paris.
Frequenting the Caribbean intellectual milieu and its diversity, he composes with all the cultures that inhabit it.
His work is of the order of paradox. This is why his creations are always in movement; they put in play the floats and frictions, the idea of a mobile articulation mobile, of a sensual play with the color and the forms which translate, that towards and against which could limit our identities, there is the presence of an anonymous and underlying life in each of us, a life that moves in the depths and that manifests itself in an eruptive eruptive way.
Miguel Marajo lives and works in France.

SUIVEZ / FOLLOW MIGUEL MARAJO

Ta peinture développe un trait luxuriant qui rappelle l’ornementation baroque ou l’art nouveau. Pourtant, il s’applique rarement au végétal, pourquoi le corps, plutôt que la terre ?

L’atelier de Miguel Marajo par HG IC. Avril 2013  

Miguel, tes peintures paraissent sereines lorsqu’elles sont cernées, est-ce une forme de l’insularité ? 

L’atelier de Miguel Marajo par HG IC.  Avril 2013  

On sent une capacité prédatrice, envahissante, peut être même contagieuse dans ce trait, est-ce grave docteur ? 

Présentation des œuvres  « Vis ta mine » et « In acadia »
L’atelier de Miguel Marajo par HG IC.  Avril 2013  

Autonome Masse 6/23 (2005) 52x72 cm Laque sur papier couché @ Miguel Marajo / ADAGP




CONTACTS
Atelier : +33 (0)6 70 18 82 28
Assistante : +33 (0)6 07 035 835
Presse : contact.sdcg@orange.fr