how to make a website

“Je suis d’une génération dont le but aura été de dépasser la négritude, de faire de la diversité culturelle une richesse. Ma production picturale peut être comprise en réaction à ces questions, car ce sont ces questions qui ont donné à mon œuvre la dynamique implicite de son écriture comme une tentative pour y apporter une réponse. 

Ma peinture est de l’ordre du paradoxe pour autant que j’accepte toutes les cultures qui me composent – sans jamais chercher à en faire une seule entité. Si je devais condenser ma recherche en une formule, je dirais que je cherche à voir les choses de façon multiple. C’est pourquoi, mes peintures sont en mouvement. Elles souhaitent mettre en jeu, dans les flottements de la matière, l’idée d’une articulation mobile, d’un jeu sensuel avec la couleur. Je veux que mes peintures donnent à voir l’idée qu’envers et contre ce qui limite nos identités, il y a la présence, en chacun de nous, d’une vie anonyme et sous-jacente, d’une vie qui bouge dans les profondeurs et qui se manifeste.”

L’atelier de Miguel Marajo par HG IC.
Avril 2013 

Ta peinture développe un trait luxuriant qui rappelle l’ornementation baroque ou l’art nouveau. Pourtant, il s’applique rarement au végétal, pourquoi le corps, plutôt que la terre ? 

L’atelier de Miguel Marajo par HG IC.
Avril 2013 

Miguel, tes peintures paraissent sereines lorsqu’elles sont cernées, est-ce une forme de l’insularité ? 

L’atelier de Miguel Marajo par HG IC.
Avril 2013 

On sent une capacité prédatrice, envahissante, peut être même contagieuse dans ce trait, est-ce grave docteur ? 
Présentation des œuvres « Vis ta mine » et « In acadia »

CONTACT ATELIER /
Tél. +33 (0)6 70 18 82 28
Tél. +33 (0)1 39 13 2007

Merci pour votre message.